Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Archives des Agriculteurs | CDER

Les craintes économiques mettent de la pression sur les prix à la veille de la récolte.

Coup d’œil sur votre nouveau CDER l’ACTU spécial marchés agricoles.

Archives des Agriculteurs | CDER

Merci à nos adhérents qui ont participé aux Ateliers du Conseil « Le PER, un nouvel outil pour préparer sa retraite », organisés dans nos sites.

Si vous souhaitez échanger avec nos experts, n’hésitez pas à vous rapprocher de votre interlocuteur CDER habituel.

Retrouvez toutes nos réunions sur votre compte MyCDER.
Les prochaines rencontres :
– Les rencontres du conseil agricole : regrouper ses moyens ou ses compétences.
– Focus Expert : La transformation digitale des entreprises.

 

Merci à M. Yannick LEFÈVRE, entrepreneur, M. Guillaume COSSENET, Assureur AXA et Mme. Monique PREVOT DURAND, SCEA PREVOT DURAND.

 

Archives des Agriculteurs | CDER

Les Challenges de Gestion sont l’occasion pour une entreprise d’intervenir directement dans le cursus scolaire des étudiants. Ils favorisent une mise en pratique des connaissances acquises et une confrontation des élèves aux problématiques de terrain.

 

CDER a lancé en 2010 le premier Challenge de Gestion à destination des étudiants des lycées agricoles et viticoles. Après une première étape qui se déroule dans chacun des établissements scolaires, une grande finale est organisée dans le cadre prestigieux des champagnes Pommery à Reims. Elle s’est tenue le 17 mai dernier et a départagé les équipes finalistes de chacun des lycées.

 

Au travers du Challenge, CDER participe en collaboration avec les professeurs des établissements  à la formation des futurs professionnels du monde agricole et viticole.

Archives des Agriculteurs | CDER

Des marchés agricoles toujours sous tension.

 

Coup d’œil sur votre nouveau CDER l’ACTU spécial marchés agricoles.

Archives des Agriculteurs | CDER

Aujourd’hui, un CDER l’ACTU spécial AGRI dédié à l’élevage.

Quelles sont les conséquences de la guerre en Ukraine sur cette filière ?

Bon visionnage !

Archives des Agriculteurs | CDER

Après une année en distanciel, l’assemblée générale de CDER s’est tenue au Millesium d’Epernay le jeudi 28 avril 2022.

 

En 2022, le dynamisme de CDER n’a pas faibli : l’association continue de se projeter vers demain avec plusieurs opérations de croissance externe, à Soissons et Troyes, l’ouverture d’un site à Chablis, et la construction d’un nouveau site sur la ville d’Epernay. L’arrivée d’un nouveau directeur général, Frank GAUDET, a également marqué l’aboutissement de la réalisation de tout un travail mené par le conseil d’administration sur la stratégie de CDER et sur sa communication.

Nous vous proposons de revivre cette soirée exceptionnelle à travers plusieurs vidéos et témoignages.

Archives des Agriculteurs | CDER

Un décret paru au Journal officiel le 29 avril instaure une avance sur le remboursement 2022 de la TICPE (taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques).

Cette avance s’élève à 25 % du montant remboursé en 2022 au titre des produits acquis en 2021. Cette mesure va alléger les trésoreries des agriculteurs. Selon le calendrier habituel, les agriculteurs devraient déclarer en octobre 2022 leurs achats de carburants de 2021 pour solliciter ce remboursement, versé en 2023. Cette année, le site de déclaration est déjà ouvert.

Archives des Agriculteurs | CDER

Le maintien d’une forte volatilité des prix du blé et du colza.

Plongez-vous dans le regard de notre expert dans le nouveau CDER l’ACTU spécial marchés agricoles*.

 

*Les prix du colza ont accusé une forte baisse en seulement 2 jours (-57€/T) gommant la majeure partie de la hausse évoquée dans la vidéo.

Archives des Agriculteurs | CDER

TESA simplifié : le dispositif est prolongé jusqu’au 31 décembre 2023

Dans un communiqué de presse du 29 mars 2022, la MSA annonce le maintien du Titre emploi simplifié agricole, dénommé Tesa simplifié, jusqu’au 31 décembre 2023.
Ce dispositif permet aux employeurs du secteur agricole d’accomplir en une fois l’ensemble des formalités liées à l’embauche et à l’emploi des salariés recrutés sous contrat à durée déterminée (CDD) dont la durée est inférieure ou égale à 3 mois et pour lesquels la rémunération brute n’excède pas 3 fois le plafond de la sécurité sociale.
Son utilisation est possible lorsque les salariés sont recrutés sous CDD dans l’un des cas prévus par l’article L. 1242-2 du code du travail : remplacement d’un salarié ou du chef d’entreprise, surcroît temporaire d’activité, emploi à caractère saisonnier.
Il peut enfin être utilisé pour l’emploi de travailleurs saisonniers étrangers.

Source : MSA, communiqué de presse du 29 mars 2022

Archives des Agriculteurs | CDER

Le nouvel arrêté du 18 février 2022 allonge la liste des diplômes, titres et certificats équivalents.

L’exercice de l’activité agricole suppose de satisfaire à des conditions de capacité ou d’expérience professionnelle. Ces conditions sont visées à l’article R331-2 du Code rural à savoir :
– Posséder un diplôme équivalent Baccalauréat professionnel spécialisé « Conduite et gestion de l’exploitation agricole » ou au Brevet professionnel option « Responsable d’exploitation agricole » ;
– Ou justifier de 5 ans d’expérience en qualité d’exploitant, d’aide familia, d’associé-exploitant, de salarié agricole ou de collaborateur, expérience acquise sur une exploitation d’une dimension suffisante, à savoir d’une surface égale au 1/3 de la surface agricole utile moyenne fixée par le schéma directeur régional des exploitations agricoles. En outre, cette expérience doit avoir été acquise au cours des 15 dernières années.

Pour accéder à la profession d’agricuteur tout en bénéficiant des aides à l’installation, le prétendant devra impérativement présenter un diplôme agricole reconnu (4° de l’article D 343-4 du Code rural).

Cet article prévoit qu’un arrêté fixe la liste des diplômes, titres et certificats équivalents.

C’est l’objet de l’arrêté du 18 février 2022 lequel remplace l’ancien arrêté du 29 octobre 2012.

Ainsi, ce sont 33 diplômes, titres et certificats de niveau 4 (ou supérieur) qui sont considérés comme équivalents, auquels se rajoutent 20 de niveau 5, 11 de niveau 6 et, enfin 23 de niveau 7 (dont notamment le diplôme de docteur vétérinaire et celui de paysagiste).

Cet arrêté est novateur car il prévoit la possibilité d’accorder une équivalence au cas par cas.

Un candidat qui disposerait d’un diplôme de niveau 4 (ou supérieur) qui ne figurerait pas dans la liste dressée par l’arrêté pourrait, néanmoins, « tenter sa chance » et demander une dérogation à l’administration, sous réserve que ledit diplôme « procure les compétences nécessaires à l’exercice du métier de responsable d’exploitation agricole ».

Après examen du dossier, le directeur régional de l’agriculture vérifie les compétences du demandeur et s’assure qu’elles correspondent à celles qui sont acquises dans le cadre d’un baccalauréat profesionnel agricole ou d’un BPREA. Si tel est le cas, il délivrera une attestation.

Arrêté du 18 février 2022 JORF n°0051 du 2 mars 2022

Ne nous perdons pas de vue s’inscrire à la newsletter.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Création graphique & développement : Champagne Création - ©CDER Tous droits réservés - 2022 - v.1.0